29/03/2008

# Sakura Biyori # de Mai Hoshimura

*°* Sakura biyori de Mai Hoshimura +++
Langue: japonais.
Genre: pop.
Album: pas encore sorti.
Année: pas encore sorti.
Artiste que je viens de connaitre il n'y a pas une semaine. Je trouve qu'elle a une voix d'or mais il faut que j'écoute plus de chanson d'elle pour me faire une vrai opinion sur sa voix et aussi sur le travail qu'elle fait pour ses clips. Donc pour la note et un commentaire plus long il faudra être patient.
J'espère que ça vous a plus.

Traduction:

~> Le beau temps des cerisiers <~

Je t'ai rencontré à 16 ans et nous avons partagé 100 ans d'amour
Sous les pétales de fleurs de cerisier qui voletaient doucement.

Pour te voir, j'ai couru sur des collines face au soleil.
Dans les coins du parc, nos ombres sont restées les mêmes.

Toi, moi, et le beau temps des fleurs de cerisier
Revenions après avoir été balayés par le vent.
Comme si je venais de me réveiller d'un long rêve,
Le ciel que je voyais était rose.

Je t'aimais, je t'aimais, toi qui avais créé un sourire coloré
A cet endroit agréable sur la droite que moi seule connaissais.

Sous les fleurs de cerisier, "Revenons ici l'année prochaine",
Cette promesse, nous avons voulu la tenir maintes fois sans y parvenir.

Toi, moi, et le beau temps des fleurs de cerisier
Avons été doucement recréés dans le vent.
Es-tu en train de l'observer de là où tu te trouves?
Ce ciel de la même couleur rose que ce jour-là.

Les pas que nous avons laissés pendant ces jours que je recherche
Sont des trésors plus importants que toute autre chose.

Toi, moi, et le beau temps des fleurs de cerisier
Revenions après avoir été balayés par le vent.
Les sentiments impossibles à arrêter débordent
Et les larmes se versent.

Toi, moi, et le beau temps des fleurs de cerisier
Revenions après avoir été balayés par le vent.
Tenant au coeur le futur encore inconnu,
Je regarde devant moi et vois le ciel rose.

 merci à http://www.animekaillou.com/bleach/sakurabiyori.htm pour la traduction. 


14:30 Écrit par £mili£ $. dans Clips, traductions | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : sakura, mai hoshimura |  Facebook |

23/03/2008

°)° Tibet: poèmes et photos...

Après avoir lu le courrier international de cette semaine, et après avoir lu un extrait du monde de cette semaine (je ne l'ai pas terminé de lire)... je vous fais partager une belle vidéo sur les coutumes tibétaine avec une musique traditionnel sous forme techno. Et pour finir en beauté, je vais vous faire partager deux poèmes de l'intérieur qui m'ont été partagé par le courrier international.

J'espère que cela vous plaira...


Témoignage: Deux poèmes de l'intérieur.

"Les tibétains qui vivent en Chine n'ont pour ainsi dire aucun canal d'expression, les informations sortant clandestinement. Vous pourrez donc comprendre pourquoi ces poèmes ne sont pas signés..."

I

J'ai jeté un coup d'oeil
En direction de la lueur d'une lampe de beurre,
Et comme si je voyais un dieu
J'ai placé mes mains sur mon coeur.
Comme si ma naissance actuelle ou mon lieu de naissance étaient des erreurs,
Un long envoutement m'a ouvert la bouche.
J'ai égrené quelques prières,
J'ai déployé les livres religieux, usés et déchirés,
Et déroulé les thangka* remplis d'amour
Des sons sont sortis de ma bouche,
Et j'ai murmuré comme si je parlais à quelqu'un.
J'ai fait le tour d'un stûpa* blanc
Qui est derrière moi.
Tel un être d'exception qui s'appuie sur ses arrières
J'ai orienté mes pas vers ma maison,
Rempli d'espoir, tourné vers tout l'existant.
J'ai confié tous mes espoirs d'aujourd'hui à la dévotion.
O mon triste pays,
Où tous ceux qui, demain, seront victimes de l'épidémie seront comptabilisés comme destin...

II

Je ne vois rien du tout. 
Je ne vois rien du tout. 
Je ne vois rien du tout. 
Je ne vois rien du tout. 
Après ce moment d'aveuglement,
Je prend conscience d'être prisonnier.
Paix et bonheur.

*les thangka: peinture mobile, bannière de tissu constituant une image religieuse.

*un stûpa: monument funéraire ou commémoratif en forme de dôme plein, élevé sur des reliques de Bouddha ou de religieux éminents.

12:00 Écrit par £mili£ $. dans Tibet | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : tibet |  Facebook |

22/03/2008

# Sakura drops # d'Utada Hikaru

*°* Sakura drops d'Utada Hikaru +++
Langue: Japonais.
Genre: pop.
Album: Deep River.
Année: 2002.

Je sais je sais, normalement je ne dois plus poster jusqu'à fin juin. Mais le monde blogueste m'a appelé et je ne pouvais plus resister ^^. De plus je dois dire que je l'ai bien mérité ce petit bref retour: eh oui j'ai eu mon bac blanc sans rattrapage et je pense que j'ai bien réussi mon premier concours pour rentrer en école d'infirmière :P.

Comme vous avez sans doute remarquer il y a eu un petit voire un énorme changement au niveau du design. Donc, pour fêter mon dur labeur lol, je vous fais partager un très beau clip de la petite Utada qui a une voix magnifique et qui a fait un clip très futuriste.

J'espère que ce clip vous plaira autant que moi.

En tout cas moi je lui donne un bon 16/20 pour le tout (9/10 pour la chanson et le musique, et 7/10 pour le clip qui peut être un peu meilleur connaissant l'artiste.)

La semaine prochaine, je vais encore vous faire partager un clip mais sur une autre chanteuse cette fois pour finir de célébrer mon bref retour. Elle sera bien entendu accompagné de sa traduction et sera encore de nationalité japonaise. Le clip sera sur le même thème que le clip d'Utada... donc rendez- vous à la semaine prochaine. L'option planifié sera en fonction pour ce deuxième clip car le week end prochain sera très très chargé (soupir) pour moi.

Bon ben voilà pour les news. Si la traduction vous intéresse elle est tout en bas de ce post.

A bientôt.

Traduction:

~> Sakura drops <~

Tomber amoureuse alors que l’amour n’est plus
Désormais je jure: ce sera mon dernier chagrin
Même le cerisier ondulant au grès du vent
Fleurira un jour où l’autre

La pluie d’été qui commence à tomber
Coule doucement au côté de mes larmes
Les images reviennent avec les souvenirs
Le drame d’automne se reproduit

Pourquoi est-ce que c’est toujours les mêmes coups
Que je reçois tout le temps ?
Je combattrai quand même encore une fois
C’est un des mystères de la vie

Tomber amoureuse et tout donner
Désormais j’espère: ce sera mon dernier chagrin
Même le cerisier ondulant au grès du temps
Fleurira un jour où l’autre

Alors que les saisons se répètent
Les chaussures s’usent de plus en plus

Laisse disparaître la tension que tu portes sur tes épaules
Pour que tu puisses enfin sceller le passé quelque part
Pas loin d’ici, il n’y a probablement aucuns paysages
Que je n’ai jamais vu

Je veux surmonter la douleur incessante dans ma poitrine
Je veux être plus près de toi
Tourner sans cesse en rond
Tout en cherchant la voie du ciel bleu

Tomber amoureuse alors que l’amour n’est plus
Désormais je jure: aujourd’hui sera le premier bon jour
Même le cerisier qui ondule au grès du vent
Essaye de se rapprocher doucement vers toi

Je t’aime, je ne peux pas cesser de t’aimer
Ceci et cela n’ont rien à voir entre eux.

merci à rosii pour la traduction.
 

12:16 Écrit par £mili£ $. dans Clips, traductions | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : sakura, utada hikaru |  Facebook |